Nord Eclair

Dans le Nord
« un avenir à deux »

extrait de
Nord Eclair samedi 30 avril 2011 et dimanche 1er mai 2011
Propos recueillis par Céline Debatte

ARRAS
MARIAGE CIVIL SUR MESURE

Aujourd’hui, le mariage à la mairie est davantage plébiscité par les couples que la cérémonie religieuse. Pourtant, beaucoup regrettent de ne pouvoir préparer et apporter leur touche personnelle et romantique à l’officialisation de leur union. La ville d’Arras a choisi d’y remédier

Le mariage civil souffre encore trop souvent de cette image de simple formalité administrative, vite expédiée et très protocolaire. C’est pourquoi, l’association arrageoise Un avenir à deux s’est rapproché, en 2005, de la municipalité afin de travailler ensemble à sa revalorisation. Les futurs époux peuvent donc choisir de préparer l’officialisation de leur union, comme ils le feraient avec un prêtre dans le cadre d’une cérémonie religieuse. « L’objectif est qu’ils deviennent acteurs et non consommateurs de leur vie et de leur couple et que leur mariage soit un choix éclairé ».
« Il est primordial qu’ils comprennent ce qu’ils vont signer » insiste Hélène Lefèbvre, adjointe au maire d’Arras depuis 2008. C’est également l’occasion d’évoquer l’évolution des textes et notamment du statut de la femme à travers quelques grandes dates. « C’est seulement en 1985 que l’épouse est reconnue comme étant l’égale de son mari ».
Est ensuite abordé le sens de l’engagement et de la vie à deux : l’importance de la communication, le soutien dans les moments difficiles, la construction de l’avenir. « C’est le pilier de la durée du couple ».

Témoignage d’un couple préparé par « un avenir à deux »
« On a pu parler des fondements du mariage, notamment à travers des jeux. Par exemple, chacun de son côté, nous avons expliqué ce que nous voulions pour notre foyer : la fidélité, les enfants… Lorsqu’on a mis le résultat en commun, on s’est rendu compte que nous avions la même vision. Cela a un côté rassurant. »
Enfin ils ont pu personnaliser leur cérémonie en choisissant d’entrer au bras de leurs parents, d’échanger leurs alliances et de laisser une place aux discours des proches. Un vrai plus aux yeux du couple athée. « Tout était parfait : le beau temps, l’ambiance entre nos deux familles et le passage devant l’adjointe au maire qui a lu un très beau texte. On a eu un mariage aussi solennel et beau qu’à l’église. On s’en souviendra toute notre vie ».

PRATIQUE
Plus d’info sur le site Internet
www.unaveniradeux.com
ou par téléphone au 03.21.24.05.88